Sandra Nkaké, était déjà présente, au Trianon, en 2015 pour la première edition du festival Afropunk à Paris, elle ressigne en 2018, et vient présenter son troisième album Tangerine Moon Wishes (sorti en septembre 2017).

Sandra Nkaké, voix de la chanson francaise a déjà sorti 2 albums solo (Mansaadi et Nothing For Granted), a gagné en 2012, une Victoire de la musique et compte de multiples plusieurs collaborations tel Jî Mob, Grand Corps Malade, Autour De Chet.

Cette artiste posséde une voix exceptionnelle : tant grave, puissante et fragile, elle peut egalement murmurer.

Une très bonne prestation dans un festival  qui “permet à toutes les personnes invisibles d’une manière générale d’avoir un espace d’expression et de valorisation de ce qu’ils sont ».
Elle etait accompagné de son complice à la scene comme à la ville de Jî Drû, flûtiste /producteur, de Tatiana Paris à la guitare, de Kenny Ruby à la basse et Thibaut Brandalise à la batterie.