FLÈCHE LOVE – Paris – La Boule Noire- 05/11/2019

Amina Cadelli est née à Genève, elle revendique une identité queer, refuse de se laisser définir par le genre féminin et « préfère être une créature » non genrée. Elle parle le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.

Entre fin 2011 et fin 2015, Amina Cadelli est chanteuse et parolière du groupe Kadebostany, chantant et rappant ses propres textes. Elle écrit notamment les paroles des chansons Castle in the snowMind if I stay et Jolan. Pendant ces années, elle est confrontée aux préjugés sexistes dans le milieu musical.

En 2015, elle monte son propre projet solo nommé Flèche Love. Elle sort son premier clip en , avec la chanson Umusuna pour laquelle elle collabore avec le musicien français Rone. Féministe intersectionnelle, elle s’engage à travers ses chansons pour la défense des minorités et des personnes victimes de discriminations comme dans son titre Sisters, sorti en , composé sur un texte de la poétesse africaine-américaine Audre Lorde. Le clip de la chanson est décrit par le magazine chEEk comme une ode à la sororité. Sa musique mélange de nombreuses influences musicales (jazz, musique baroque, musique orientale, rap), mais aussi diverses influences culturelles comme la spiritualité soufieet la culture japonaise. Pour l’écriture de ses textes, elle utilise l’écriture automatique Elle cherche à mêler les spiritualités et les cultures d’une façon qui ne soit pas purement décorative, mais conscientisée et pédagogique. Elle vise à évoquer la spiritualité, l’universel à travers la diversité des expériences et la potentialité.

Elle se produit en concert au Montreux Jazz Festival et en  et 2019 au Printemps de Bourges.

Son premier album sous le nom de Flèche Love, Naga, Pt. 1, est sorti en sous le label Musique Sauvage. Elle y évoque notamment Camille ClaudelKurt GödelReyhaneh Jabbari ou la déesse indienne Kali